Merci de baisser le son sur l’eau sans vagues SVP…

Voici une procédure édictée par le ras le bol de quelques uns, vis à vis des plaisanciers (et/ou) professionnels inconscients du désagrément causé par leur manque de civilité et d’éducation sur l’eau.

Elle se résume à un fanion à hisser dont les termes incitent les fauteurs de troubles à aller voir ailleurs… pas sûr que les individus concernés soient encouragés à plus de respect vis à vis d’autrui…!!!  L’enfer c’est les autres disait Sartre; c’est effectivement une assertion qui illustre parfaitement la communauté des navigateurs surtout en période d’affluence… L’étiquette  nautique à du plomb dans l’aile…Comme la montagne, le domaine maritime souffre de la progressive disparition de l’accompagnement éducatif des usagers…

Les pouvoirs maritimes n’attendent certainement que la montée en puissance des corporatismes pour  réduire un peu plus l’espace de liberté qui nous reste… A quand la navigation des uns les jours impairs et des autres les jours pairs…??? L’avenir ne présage rien de bon et les décisions sociétales restrictives sont érigées de plus en plus par les faux bons sentiments de développement durable, de droit d’ingérence et surtout de principe de précaution…

Alors carpe diem et bon vent à tous.

…être serein et  respectueux des autres sur l’eau, est ce si difficile?…

Et pour finir, voici une maxime de G Brassens  à méditer:

Gloire à celui qui n’ayant pas d’idéal sacro-saint

se borne tout simplement

à ne pas trop emmerder ses voisins…

D.M.

Publicités

2 Responses to Merci de baisser le son sur l’eau sans vagues SVP…

  1. Mallet Eric dit :

    J’ai lu attentivement l’article et suis allé jeter un cil sur le site.
    Je crains que ce drapeau ne soit pas très efficace ou bien au contraire génère une polémique sur l’eau qui n’est pas nécessaire. Faute d’éducation ou de recommandations par exemple lors du passage du permis ne changeront pas les mauvaises habitudes. Comment apprendre aux autres le respect d’autrui.
    Il n’y a qu’à voir les gens quittant leur cops mort ou quittant ou arrivant au port. Il semble que leur seul souci est d’aller aussi vite que possible d’un point à un autre et tant pis pour les autres.

  2. Mat dit :

    Eric,
    Le pavillon n’est certes pas la solution au problème, mais il est le résultat d’une certaine exaspération d’une minorité silencieuse, principale victime d’un comportement abusif et totalement égoïste du plan d’eau. Le slogan n’est pas forcément agressif, mais je peux te confirmer qu’il est pris comme tel par de nombreux plaisanciers, se rendant sans doute ainsi compte que leur usage du Bassin n’est peut ête pas si transparent et innocent que çà.
    La volonté d’origine n’était pas d’agresser mais de stigmatiser ces comportements inconscients des nuisances qu’ils génèrent, sans doute en provoquant un peu, histoire de se faire comprendre. Mais chacun le prend comme il veut. D’ailleurs, ce n’est qu’une initiative de particuliers en colère, voulant afficher leur mécontentement, leur lassitude, leur solidarité, etc… C’est sud-ouest qui a voulu en parler. Il n’y a pas de pub, pas d’intérêt, pas de d’action politique derrière ce geste purement symbolique. Ce qui est étonnant c’est qu’il fait réagir, et c’est déjà pas si mal.
    Dernière chose, des bateaux à moteurs arborent aujourd’hui fièrement ce pavillon, et c’est quelque chose d’important.
    Voilà, juste pour compléter l’explication de la chose.
    Bonne journée et à bientôt sur l’eau

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :