Une Leçon de Vie …pour un Sourire Victorieux…

28 janvier 2021

Un 80eme jour d’anthologie, un finish à couper le souffle, bref, le Vendée globe 2020 restera dans la mémoire de chacun de nous pour les émotions générées par les acteurs de cette aventure humaine… Le théâtral dénouement, qui depuis hier soir a permis de nous échapper par cette épreuve sportive, de nos soucis du moment, était franchement inimaginable…

L’arrivée de Charlie Dalin en images, avec un discours tout en retenue et plein de maturité, l’abordage de Boris Hermann pour augmenter le suspense s’il en était encore besoin, le dernier bord de Yannick Bestaven de 900mn avec l’ultime espoir de remonter le temps…L’arrivée de Louis Burton, avec l’image de la rentrée dans le chenal,…

Puis l’attente… Va t il tenir? l’homme, le bateau, les impondérables seront ils mis cette fois ci entre parenthèses? Les skippers imaginent-ils l’implication des spectateurs et la retombée médiatique de cette épilogue?…Allez, profitons d’une sieste avant de rallumer les écrans pour l’ETA de Maitre Coq. J’ai hâte de le voir arriver, …4h00 pas d’images…, le temps ne le permet pas, déception,.. Le probable n’est pas certain et souvent c’est l’inattendu qui advient…Vite un zoom sur la carte pour ausculter en direct, la progression de Yannick devant la ligne rouge matérialisant la ligne…

Rafraichissement toutes le 5 minutes pour imaginer l’issue positive au vu de l’heure d’arrivée… C’est enfin le dernier à 4h20 qui sera le bon pour afficher le résultat final de cette éprouvante discipline…FELICITATIONS, il l’a fait.. Que de bonheur emmagasiné, quel moral de champion…Quelle charge mentale à gérer dans des conditions difficiles…

Puis il faut bien refaire descendre la pression, les images de la rentrée du chenal avec le feux d’artifice cette fois ci, les trois bateaux à quai, enfin… Le sourire indéfectible de Yannick, le rêve qui se réalise, l’équipe mise en avant, les premiers mots plein de partage respectueux avec Charlie, le tête à tête avec Kevin Escoffier… La vie est belle… Le trophée, la pensée pour les « deux vainqueurs »…

Oui ces hommes respirent ce qui il y a de meilleur chez l’être humain, une sérénité naturelle affichée qui ne les lâchera plus. Cette course sera définitivement un marqueur dans leur vie… Ils l’ont tous amplement mérité, et courage pour les prochaines heures médiatiques à vivre. Un respect total pour tous ces skippers de rêve….

Pour finir, afin de le partager avec les acteurs de cette épopée inouïe,, je reprendrai le dernier mot prononcé après un long silence, du message d’abandon de Sébastien Destremau:…..MERCI...!!!

Bon vent à tous et félicitations appuyées à l’impétrant du jour…A très vite de visu sur Arcachon…

Crédit Photo : Vendée Globe 2020

D.M.


Comité de Course Voile Traditionnelle

11 janvier 2021

Concomitamment à l’élaboration d’un nouveau calendrier de régates, en espérant que cela soit rendu possible bien entendu, l’Aptra s’enquiert dès à présent de la mise en musique des nombreuses procédures de départ … A cet effet, des bénévoles pouvant aider les organisateurs, sont requis pour parfaire le futur staff technique. Une réunion aura lieu Dimanche 24 janvier au sein du CVA à 10h. Ainsi, une révision des règles de régates en vigueur, est envisagée pour parfaire les connaissances des adhérents souhaitant participer à la banque de volontaires. Tout renseignement complémentaire à ce sujet est disponible auprès de Christian par tel ou de visu à la cabane de l’association, de préférence avant la date butoir envisagée évidemment..

Bonne révision de vos connaissance sur les pavillons…

D.M.


Cap Horn & Vendée Globe

2 janvier 2021

Une fois n’est pas coutume mais en ces temps insolites concernant vos libertés de déplacements, il m’est particulièrement agréable de mettre à l’honneur les  acteurs du Vendée Globe 2020… Et en ce jour, de souligner tout particulièrement la performance de Yannick BESTAVEN, d’être le 1er à avoir franchi en course ( à 13h42 TU), ce cap mythique du bout du monde. Les conditions météorologiques en course, vous rendront humbles vis à vis de vos sorties sur le Bassin, et tous les amis Arcachonnais de Yannick, sont fiers de le féliciter comme il se doit. Meilleurs vœux de réussite pour la remontée aux Sables d’Olonne.

Crédit Photo Y.B. & Vendée Globe

D.M.


Les vœux de l’APTRA

2 janvier 2021

Chers amis Aptraciens

Nous avons enfin franchi la ligne d’arrivée de l’année  2020.

Pour cette nouvelle année, je vous souhaite le meilleur pour vous et vos proches.

J’espère que nous pourrons très bientôt nous rassembler pour partager ce qui nous réunit; 
notre passion pour la voile traditionnelle.
 
Amitiés 
Christian et Dominique Girard

Manifestation Patrimoniale

29 décembre 2020

Non il ne s’agit pas de voiles traditionnelles, mais en tant qu’association patrimoniale de La Teste de Buch, il est opportun de vous informer des nouvelles des autres associations faisant également la spécificité du Bassin d’Arcachon. En l’occurrence, la remise en cause des droits ancestraux de la Forêt Usagère est le sujet qui inquiète les associations concernées, qui lancent de fait, un appel à manifester jeudi matin pour la défense de leurs droits…

Vous trouverez sur le lien suivant les détails à ce sujet afin d’agir suivant votre sensibilité.

D.M.


Bonnes fêtes de fin d’année

25 décembre 2020

Il est temps de vous souhaiter un joyeux Noel en famille, et de faire de même pour les festivités de fin d’année en espérant malgré les conditions sanitaires en vigueur de positiver pendant la trêve… Que l’avenir soit plus en accord avec les souvenirs passés à la cabane de l’Aptra ou bien sur l’eau. Portez vous bien, et le bureau m’accompagne pour vous souhaiter le meilleur lors des prochains mois…

Bien amicalement

D.M.


Le Recueil de Mots d’Ici sur le SUD-OUEST

9 décembre 2020
Les Mots d’Ici…Pépé et Jean.

L’édition du Sud Ouest d’Arcachon fait l’honneur de ses colonnes au recueil de Jean Lacoste et Michel LEGRAND par un article de Sabine LUONG intitulé : « Savez vous tchatcher comme les Papés du Bassin d’Arcachon. » L’esprit des auteurs ayant déjà été dévoilé dans les colonnes du site de l’APTRA, c’est avec plaisir que vous retrouverez également l’humour des propos et l’historique des comparses, tout au long de l’article du Sud Ouest… En ces temps moroses dont l’incertitude est l’axe central des discussions, le rayon de soleil à la lecture du recueil mentionné, saura vous redonner le sourire pour échapper à votre quotidien distancié…Il est vrai peu propice à la mise en oreille des saveurs du langage local exposé…

https://www.sudouest.fr/2020/12/07/savez-vous-tchatcher-comme-les-papes-du-bassin-d-arcachon-8162103-2733.php

Bonne lecture à tous

D.M.

PS :Pour relire l’article de juillet sur la sortie du recueil: https://lacabaneajean.wordpress.com/2020/07/08/transmettre-les-mots-dici-par-pepe-jean/


La pêche au temps jadis…

2 décembre 2020

Voici des nouvelles du film sur la pêche à la sardine intitulé « Contes de chardinayres » qui est terminé. Vous pourrez découvrir le film ainsi que la bande-annonce et 3 bonus en ligne à cette adresse : www.portraitsdubassin.fr ou en cliquant sur les liens ci-dessous. Je vous remercie de tout cœur pour votre participation, votre collaboration, votre aide de près ou de loin, qui ont contribué à la réalisation de ce film ! En vous souhaitant un bon visionnage… Au plaisir,
 Camille Teixeira


CONDOR II est à Vendre

20 novembre 2020

Une fois n’est pas coutume, le document reçu pour la vente de ce splendide Bateau est en mesure de vous donner l’envie de l’acheter… L’historique et les détails qui en découlent, sont à même de vous faire de l’œil si vous avez la fibre du Patrimoine Maritime, ce qui sans nul doute, est le cas…

Bonne lecture et félicitation au futur heureux propriétaire, d’avoir le plaisir de posséder un des navire les plus élégant du bassin d’Arcachon.

Carpé Diem et bon vent

D.M.

A vendre voilier pour passionnés de « Belle Plaisance »

Visible à Lège-Cap-Ferret : Contact 06 82 81 46 86 perrot.mich@orange.fr

Condor II est une réplique assagie du Condor construit en 1880 pour le peintre Gustave Caillebotte.

Bord de près en 2010 (Cliché FX Bodin)

Condor

Possédant une fortune personnelle, Gustave Caillebotte consacra sa vie à ses passions : le jardin, la philatélie et surtout la peinture. Mécène des peintres impressionnistes, il produisit lui-même une œuvre picturale importante. Il était également passionné de yachting et posséda pas moins de 14 voiliers de course. Il aurait été initié au bateau par le peintre Sisley. Il fut impliqué dans l’organisation de la plaisance naissante et participa à l’élaboration des règles de jauge. A partir de 1881 il dessine lui-même des bateaux et son travail d’architecte naval compte 25 plans.Il fut meilleur régatier de France pendant plus de cinq ans.

Le premier bateau qu’il destine à la course s’appelle Condor. Il en a passé commande au meilleur constructeur de l’époque : le chantier Texier et fils à Gennevilliers en 1880. Mais Gustave Caillebotte, qui bientôt dessinera ses propres plans, était sans doute déjà très présent dans sa conception.

 :Users:michel:Desktop:Plaquette Condor:Condor - copie.jpg

Longueur hors-tout :                         8,20 m

Longueur à la flottaison : 7,90m

Largeur hors-tout :                             2,45m

Surface des voiles :96m2 (en soie).

Grément  houari.

Le boute-hors mesure 7,40m

La bôme est plus longue que la coque.

Jauge      4tx en 1880.

Condor fut à la fois le plus extrême et le dernier des “ clippers d’Argenteuil“, ces bateaux de régate inspirés des sandbaggers américains (les“plats à barbe“) dont la vogue dura de 1874 à 1882. Ils étaient conçus pour naviguer sur les eaux plates et les petits airs de la Seine. Très novateur, Condor s’y avéra être un excellent gagneur.Il estun des deux seuls clippers dont les plans soient parvenus jusqu’à nous,

Caillebotte revendit Condoren 1883 à son ami Maurice Godillot qui le gardera jusqu’en 1894, le faisant naviguer d’abord à Argenteuil puis ensuite dans la région de Pornic. Il s’y illustre dans plusieurs courses entre 1889 et 1892. En 1900 il est acquis par un yachtman d’Angers, M. Parmentier.

Condor II

Initiée dans le cadre du Conservatoire de la Plaisance de Bordeaux (CIPB), la réplique de Condor voulait donner à vivre au public les sensations que procuraient ces bateaux  « extrêmes » et être son emblème dans les rassemblements extérieurs de vieux gréments. Quand le Conservatoire dût fermer ses portes après 7 ans d’existence,la coque de Condor II  qui commençait tout juste à prendre forme, fut confiée à l’Association des Amis de Condor, fondée pour l’occasion par des passionnés que déjà elle avait séduits. Grâce aux cotisations, aux dons, aux prêts et au travail des bénévoles, la réalisation fut menée à son terme.

Pour des raisons de facilité d’entretien et de transport, la coque est en sandwich balsa-polyester après lattage sur membrures,  et non en bois comme l’original, mais varangage et barrotage restent en bois massif. Ses autres caractéristiques ont été scrupuleusement respectées. Pour élargir le programme de navigation il fut aussi décidé de réduire le grément en respectant sa forme.

 :Users:michel:Desktop:Plaquette Condor:P1000914.JPG

Petit temps, aux Festivoiles de Claouey en 2008. (Cliché Michel Perrot)

Le bateau fut rendu insubmersible par moussage de nombreux volumes et création de compartiments étanches ; une dérive pivotante en acier stratifié fut installée donnant un tirant d’eau de0,7 m -1,20m ;3 pompes de cale électriques et une manuelle posées …

Aujourd’hui Condor possède un mât et un bout-dehors en pin d’Oregon verni. La bôme et le pic sont en carbone ; le grément dormant est en cable inox monotoron 5mm

Condor IIa été mis à l’eau en 2007 et depuis navigue sur le Bassin d’Arcachon, entretenu par le Chantier Naval du Four et les membres de l’association.

Les voiles, réalisées par La Voilerie du Bassin à Gujan-Mestras, sont en dacron :

Grand voile :             45 m2 (2008)

Génois :                      15m2 (2008)

Trinquette :               7m2  (2012)

Spi asymétrique :20 m2(2010)

Après plusieurs années de tâtonnements sur le grément courant, le profilage du safran, etc …, ce bateau, qui peut être considéré comme un prototype, est fonctionnel.

Outre le matériau de la coque, quelques concessionsà la modernité ont été consentiesdans l’accastilllage (winches en bronze, emmagasineurs Bartels sur les voiles d’avant, taquets coinceurs, poulies, etc) pour faciliter la navigation en équipage réduit. Il peut éventuellement être encore embelli par un habillage plus luxueux du cockpit et du pont.

Condor II est équipé d’un moteur diesel Beta Marine de 13,5 cv de 2010. Il est homologué en 5° et 6° catégories pour 6 personnes.

 :Users:michel:Desktop:Plaquette Condor:avec Pierre Mallet.tiff

Bord à bord sous un ris avec le bac à voiles Pierre Mallet(Cliché Francis Verdier)

Le rapport d’expertise fait en 2011 par Marine Expertises à des fins d’assurance dit : « Bateau construit avec des matériaux modernes en conservant le caractère du vieux grément d’origine.Aucune concession sur les moyens mis en œuvre pour une construction de qualité. BELLE RÉALISATION ».

Le bateau y est évalué :

« Coque,aménagements, armement standard      61500

Moteur et accessoires                                             5000

Equipement de securité                                          500

                                                                                  _________

Total Euro                                                                67 000 ».

Le prix de vente est à débattre.

 :Users:michel:Desktop:Plaquette Condor:vire 2.tiff

Avec le canot mixte Birdie lors d’un vire-vire en 2012 (Cliché Béatrice Ringenbach)

L’Association des Amis de Condor considère avoir aujourd’hui  atteint son objectif en achevant la construction et la mise au point d’un excellent marcheur de petit temps, vivant et technique à toutes les allures. Réplique du bateau d’un grand peintre, il force l’admiration.


« Julie-Marie » quel âge as tu?… J’ai dix ans…

13 septembre 2020

Pour paraphraser la chanson éponyme, il s’agit aujourd’hui de répondre à l’invitation de jean Michel pour la décennie de son « Julie Marie » dont la mise à l’eau s’est effectuée le 12 juin 2010… Le bassin d’Arcachon aura souvent communiqué en utilisant la couleur écarlate et si personnelle de cette unité pavoisée née de la passion et d’un cahier des charges en accord avec son barreur émérite. (Arcachon le Mag n° 15 juin 2016) Quelque soit le vent et l’état du Teychan, cette carène affutée, dotée d’une stabilité impressionnante, (Architecte Jean Michel CAYE) fait valoir ses performances dès qu’il faut naviguer. Un petit bateau à l’aise partout et qui sera toujours prêt à beacher sur le plan d’eau. Un gage d’utilisation élevé, qui ravit son sympathique propriétaire…

Cette fois ci, après les vingt ans du Copains à bord l’an passé et des trente ans du Pierre Mallet l’an prochain, il nous enchante de fêter comme il se doit les 10 ans de ce petit bac d’une élégance rationnelle avérée et dont le charme agit auprès de tous…

Aussi, en ce samedi 12 septembre à l’occasion de la fin de saison, Jean Michel GOUAUD nous aura fait l’honneur de nous faire partager ses souvenirs lors de cette année 2010 ainsi que les navigations effectuées depuis tout ce temps. On se souviendra effectivement des honneurs sur le chasse Marée d’octobre 2010, et aussi de la remise à l’eau involontaire, lors de sa première participation aux Fêtes de La Mer 2010 à Arcachon… Tributaire du jusant, il aura fallu ce jour là, pousser les 1250kg  pour le remettre à l’eau…

Un entretien régulier sur le Chantier de son constructeur Alexandre BADRI, ainsi qu’une attention constante de son barreur, prouve qu’une unité en bois époxy, traverse le temps sans vieillir…

Après un discours plein de bon sens, relatant les préparatifs à la première sortie pour l’édition de « Belle Plaisance »2010, Jean Michel partagea ses souvenirs de son arrivée au sein de l’ABVBA devenu ABVCMBA puis enfin l’APTRA… La fin de la prise de parole nous invitant à partager un généreux buffet avec un pot de l’amitié dont le « Jus d’Orange » aurait pu être le fil conducteur…

Félicitations à cet équipage, dont la bonne humeur fédère l’empathie autour de lui… Un esprit authentique dont l’expression est l’éthique même de la voile traditionnelle… Bravo et Merci Jean Michel de nous faire partager ta passion en construisant au fur et mesure des années qui passent, des moments  de bonheur à partager sur l’eau en toute  simplicité.

Bon vent et longue vie à Julie Marie

Merci Jean Michel.

D.M.